La toile - Éditions de l'Isatis

Album • 21 x 24 cm • 64 pages • Parution en août 2023 | Papier: 978-2-89843-075-6 • 30,95$ | PDF: 978-2-89843-076-3 • EPUB: 978-2-89843-080-0 • 22,99 $

Griff

La toile

Écrit par Nathalie Lagacé

Illustré par Nathalie Lagacé

Collection Griff

À partir de 12 ans

 

Nathalie Lagacé nous revient avec un troisième titre percutant dans la collection Griff. Ancré dans le quotidien des jeunes, La toile explore le monde du numérique, ce nouveau mal du siècle. Il ne suffit pas de cliquer, publier, partager… Il faut écouter ses émotions, renforcer son esprit critique, et surtout ne pas s’y perdre et protéger ce que l’on a de plus précieux — la valeur que l’on s’accorde — car fragile est l’estime au fil de soi dans ce monde numérique où tout est retouché, peaufiné, filtré et camouflé pour nous faire rêver… De clic en « scroll », comment ne pas s’oublier ?

 

Mots-clés
adolescence, émotions, Réseaux sociaux, valeurs.

Prix littérairesSélection Communication-Jeunesse, Hiver 2024

Revue de presse

Avec ce troisième titre dans la collection Griff, Nathalie Lagacé s’attaque à des thématiques capitales toutes en lien avec l’utilisation des réseaux sociaux. Elle le fait d’ailleurs de main de maître en relevant tant leurs dangers que leurs bons côtés. À travers les portraits fictifs d’adolescents dans différents pays, elle s’intéresse à des sujets aussi variés que l’estime de soi, les images modifiées, le rapport au corps, la cyberintimidation, la cyberdépendance, les fausses nouvelles, les standards de beauté, les algorithmes et les chambres d’écho, etc. Le tout est accompagné d’illustrations percutantes portant avec intensité son message. Ce roman graphique, qui comprend également à sa toute fin des pages informatives étoffées, suscite une réflexion riche sur l’utilisation des médias numériques et sur leur impact au quotidien.
Le Pollen, 2023

Non, mais wow !!! Quel album puissant pour aborder l’impact des réseaux sociaux sur l’estime de soi des jeunes ainsi que sur leur perception de leur propre image corporelle. On y présente plusieurs portraits d’adolescents qui se sont faits prendre à leur façon par cette toile numérique. Les textes sont bien vulgarisés et ne sont aucunement moralisateurs. Ils feront assurément réfléchir.

D’ailleurs, les exploitations en classe au secondaire sont exponentielles ! L’auteure a également ajouté une section pédagogique à la fin du livre pour engager de belles discussions avec les élèves.

Un petit bijou à se procurer !
carhlaprof

Voici le livre parfait à glisser dans la chambre de votre ado. C’est d’ailleurs ce que je viens de faire ici. Tout d’abord parce qu’il aborde les enjeux liés à l’utilisation d’Internet et son impact sur l’estime de soi et aussi parce que le mélange de superbes illustrations et d’un contenu bien dosé en fait une lecture attrayante, parfait pour les adolescents. Ce n’est ni moralisateur, ni condescendant. Les personnages sont plutôt réalistes de telle sorte que chaque jeune lecteur peut facilement s’identifier à eux. C’est une lecture simple, accessible, bienveillante et véritablement plaisante et instructive. Ce livre saura susciter l’intérêt aussi bien d’un.e jeune qui n’aime pas la lecture que de celui/celle qui dévore les livres.

Il est également doté d’un petit guide à la fin qui aborde l’estime de soi oui mais aussi le bonheur, le suicide, l’image corporelle, l’intimidation, la cyberdépendance et bien d’autres sujets tout aussi intéressants pour les adolescents.

J’ai particulièrement apprécié la façon dont l’auteur met en scène les différents personnages et les liens qui les unissent. Elle explore de manière fort intéressante les retombées qu’une simple publication en ligne peut avoir sur soi et sur les autres.
maritterature

J’ai dévoré ce bouquin. Certes, les courtes histoires ont participé à ma rapidité de lecture, mais il fait savoir aussi que l’auteur ne se perd pas en conjectures et va droit au but. Au fil des pages, on se rend compte que les personnages ont un certain lien les uns avec les autres, et ça rend l’histoire encore plus plausible. J’ai beaucoup aimé le fait qu’on ne démonise par la Toile, mais qu’on fasse plutôt des mises en garde, tout en soulignant les bons côtés que l’internet a (parce que oui, il y en a). À la fin du bouquin, on y retrouve un petit guide d’utilisation de la toile pour les ados, afin de les aider à ne pas se faire engloutir par tout ce qu’ils voient et pour qu’ils conservent une belle estime de soi.
rage_de_lire

«La toile» offre une vision authentique et analytique sur l’impact des réseaux sociaux. Plus précisément, l’impact que les réseaux sociaux ont sur l’estime de soi.

Les réseaux sociaux deviennent facilement un échappatoire et une manière d’exprimer ses sentiments et ses opinions. Nous avons tous un contact avec eux, de proche ou de loin. Même s’il existe des méfaits et des conséquences d’utilisation, impossible de nier leur existence.

Un sujet qui peut être analysé sous plusieurs angles. Natalie Lagacé prend le temps d’imager et de présenter plusieurs témoignages pour verbaliser et exposer les réseaux sociaux. C’est très beau !
mes_mots_litteraires

C’est tellement difficile de s’y retrouver de nos jours avec Internet, les réseaux sociaux, etc. En tant que parent et enseignante, je ne connais même pas la moitié de ce que les adolescents peuvent faire sur la Toile. Il faut se l’avouer, ça va très vite à l’époque du numérique !

Les réseaux sociaux jouent un rôle sur l’estime de soi des adolescents. Les gens peuvent écrire et publier n’importe quoi sans que ce soit la réalité. Il est important d’éduquer les jeunes et de montrer que la réalité, ce n’est pas ce qui se trouve sur leur écran. Que derrière, se cache autre chose.

Cet album présente différents adolescents. Chacun vit des situations particulières et des liens se créer entre eux à travers cette « toile » qu’est l’internet et les réseaux sociaux. C’est troublant de percevoir la réalité derrière chacune des histoires. LA fin du livre est bourrée d’informations pertinentes sur l’estime de soi, l’image corporelle, la détresse, des questions à se poser et même des trucs pour éviter les pièges. Wow, à mettre ABSOLUMENT entre les mains de tous les adolescents !
maman_lectrice

Ce qui est très habile dans ce livre, c’est que l’on suit plusieurs personnages qui sont toujours sur les réseaux sociaux et qui sont tous reliés, il y a des jeunes en France, au Mexique, au Québec… C’est la course au «like», les diktats de beauté qui touche énormément de jeunes… Ce livre en parle avec beaucoup d’intelligence et de sensibilité. J’apprécie qu’à la toute fin, il y a un document pour aider les adolescents à réfléchir à l’estime de soi,  l’image corporel à l’ère des réseaux sociaux…
Simon Boulerice, D’abord l’info à RDI, 23 septembre 2023

Encore une fois, Nathalie Lagacé nous entraîne dans une aventure littéraire poignante, difficile, mais oh combien nécessaire. Son dernier livre illustré explore les méandres d’Internet, un monde fascinant et complexe qui nous impacte tous.

Ce que j’apprécie particulièrement, c’est la manière dont le livre présente les deux faces de la médaille de l’utilisation d’Internet. Oui, parfois, nous sommes confrontés à des aspects sombres, mais rappelons-nous toujours que nous avons le pouvoir de faire de belles choses. Tout dépend de nos choix éclairés.

De plus, les personnages du livre sont tous uniques, avec des enjeux différents, mais ils sont tous interreliés d’une manière ou d’une autre. Cela nous rappelle que, malgré nos différences, nous sommes tous liés par l’utilisation de la toile.

Ce livre offre un potentiel de discussion immensément riche avec les adolescents et les préadolescents. C’est l’occasion parfaite de réfléchir ensemble sur les enjeux actuels liés à Internet, de sensibiliser à son utilisation et de promouvoir une navigation en ligne responsable.

Grâce au nouveau livre illustré de Nathalie Lagacé, La toile, vous pourrez explorer le monde virtuel avec vos jeunes lecteurs tout en les guidant vers des choix éclairés.
cassioprof.enseignement

Un roman graphique percutant et incroyablement pertinent! 💚

C’est un précieux travail documentaire, qui présente aux adolescents une panoplie d’informations utiles, parfois choquantes mais toujours crédibles face à l’utilisation des médias sociaux.

Ce que j’ai le plus aimé de cet album, c’est la quantité phénoménale d’apprentissages qu’on peut y faire. C’est aussi l’équilibre parfait entre l’aspect documentaire/pédagogique et les témoignages et histoires personnelles touchantes et concrètes. C’est un incontournable à ajouter à sa bibliothèque et un sujet à aborder avec les ados pour les sensibiliser aux habitudes à développer pour faire une gestion saine de leurs médias sociaux.
francologie_qc

Le livre se présente sous la forme d’un enchevêtrement de tranches de vie (telle une toile!). Des vies abîmées par les effets négatifs d’une trop grande exposition aux réseaux sociaux, mais aussi des vies qui nous aident et nous donnent espoir.

Oui, les réseaux sociaux peuvent aussi nous tirer vers le haut si on les utilise pour faire réfléchir, défendre une cause ou tendre la main à quelqu’un…

Le texte et les illustrations poétiques de Nathalie Lagacé nous transmettent encore une fois un message percutant, une lecture nécessaire que l’on garde longtemps en soi pour mieux agir et faire des choix qui nous nourrissent.
unautrebloguedemaman

« La toile » met en lumière différentes personnes qui sont touchées par l’estime de soi, la cyberintimidation, les réseaux sociaux, les addictions, la santé mentale et physique et l’usurpation d’identité, etc. J’ai adoré les dernières pages du livre, on y retrouve des informations supplémentaires sur les thèmes nommés ci-dessus. J’ai aussi beaucoup aimé les illustrations, elles valent souvent 1000 mots… À mettre dans vos bibliothèques sans hésiter!
une_pagealafois

Un ouvrage pour susciter la discussion sur le pouvoir et l’impact des réseaux sociaux, et surtout sur l’estime de soi. Un album destiné aux adolescents, mais qui peut aussi être utilisé en éthique au primaire. Les illustrations sont frappantes. J’ai bien aimé!
Dans le monde de Mme Annie (à la 6 mn)

La toile, ce sont les histoires habillement tissées de dix personnes différentes qui se retrouvent liées par un fil invisible qu’on découvre à la lecture de ce album magnifique.

Le monde numérique qui semble si vaste et merveilleux, nous ait présenté ici dans toute sa complexité et ses pièges potentiels.

Au-delà des abonnés, des likes, des filtres et des images parfaites, il est facile de s’y perdre, de se perdre…

L’approche de se livre est percutante. On ne met pas de gants blancs pour exposer les risques. L’enjeu est trop grand, mais en même temps tellement d’actualité dans la réalité des jeunes d’aujourd’hui.

Cette lecture devrait être obligatoire dans les écoles. Les réflexions qu’elle suscite sont importantes et nécessaires. Il faut développer son sens critique, écouter ses émotions et revoir la valeur que l’on s’accorde à soi-même !!

Les illustrations sont exécutées de main de maître et porteuse d’un message d’une profondeur absolument bouleversante.
une_fille_et_ses_lectures

Un album nécessaire qui aborde l’impact qu’ont les réseaux sociaux dans nos vies, tout ce qui est laid, mais aussi ce qui est beau.

J’adooooooore qu’il y ait une section à la fin pour traiter de façon plus spécifique des sujets abordés: estime de soi, image corporelle, quoi faire en cas de détresse ou de malaise, des questions à se poser, trucs pour éviter les pièges. C’est vraiment ce qui distingue les albums documentaires chez Isatis!
grandirenfrancais

Cet album est un incontournable si vous êtes inquiet du temps passé sur les réseaux sociaux par vos jeunes et aussi par les valeurs et les aspects négatifs qui y sont trop souvent véhiculés. Est-il possible de renverser la tendance?

✒️SE RÉALISER DANS LE REGARD DES AUTRES C’EST SE PERDRE.

Cliquer, publier, partager. Ce n’est plus du seul fait de nos jeunes. Si en adulte, nous sommes inconscients du temps passé (considérable) à scroller et à dévorer des contenus parfois (souvent) insignifiants, que dire du dommage et de la dépendance de nos adolescents ? Le numérique n’est plus que pratique quand il atteint et module nos habitudes, nos valeurs et l’estime de soi. Les images montrent des réalités faussées par des filtres d’embellissement et multipliées par les algorithmes et les chambres d’écho.

L’album est très bien fait en ce sens qu’il présente tous les types d’acteurs, de l’influenceur à l’utilisateur, à la cyberintimidateur, au dépendant. Il touche, la santé mentale et l’usurpation d’identité. Les Julian, Matthew, Paloma, Fabio, Alexander et autres proviennent de différents pays, démontrant à quel point la toile étend sa présence et son influence partout. Les symptômes et conséquences en découlant sont souvent tragiques.

Le sujet est sensible, mais l’auteure l’aborde merveilleusement. Pourquoi notre image prend-elle autant de place dans nos vies ? Il mérite réflexion, car il fait peur. Il faut s’en protéger et aussi donner des outils aux gens qu’on aime. Et se donner des outils.

Les textes portent à réflexion et les exemples sont percutants. Les pistes de solution sont intéressantes et à la portée de tout un chacun. Les dessins sont magnifiques, très parlants… et l’œil est lourd.

Ce qui m’a touché, c’est qu’on minimise souvent les conséquences que peuvent avoir la surutilisation et la dépendance du numérique sur nos vies. Les exemples de Nina et de Abella m’ont particulièrement touchée.
mes_voyages_litteraires

Wow. Un bouquin rempli de prises de conscience pour moi. Adolescents comme adultes devraient lire ceci. Les réseaux sociaux prennent tellement de place de nos jours et parfois, on oublie la portée de tout ceci. Surtout pour nos ados, pour qui c’est si facile de se comparer et de tomber dans la tristesse puisqu’ils ne sont pas « comme ce qu’on montre sur les réseaux ». C’est important de décrocher une fois de temps en temps et de se rappeler que ce n’est pas toujours la réalité et qu’on est tous unique, pis que c’est beau d’être unique. Vraiment une belle lecture avec encore une fois de belles illustrations!
un_flot_de_mots

L’autrice revient en force avec un nouveau roman graphique percutant, actuel et pertinent. Elle y aborde principalement les conséquences de la cyber-intimidation et la fragilité de l’estime de soi, mais pas que.

« Apprendre à se connaître, c’est parfois accepter de faire un faux pas, de se tromper… Apprendre à se connaître, c’est aussi s’éloigner de soi pour mieux se retrouver. »

L’ouvrage regorge d’une TONNE d’informations sur le monde numérique. On y retrouve entre autres des références, de nombreuses définitions sur les nouvelles technologies, ainsi que questions qui favorisent la discussion et la réflexion.

Les protagonistes proviennent de toutes les origines, de toutes les identités sexuelles et de tous pays différents, offrant un maximum de diversité!  De plus, les personnages sont tous reliés entre eux, ce que j’ai trouvé très original. Une lecture incontournable à notre ère!

« En tout temps, la vie nous envoie des étoiles filantes de moments précieux…
Gardons les yeux grands ouverts pour ne rien manquer. »
evasionlitteraire

Un très bel album qui ne dénigre pas les réseaux sociaux, mais qui en montre les pièges… D’un point de vue pédagogique, c’est un album super intéressant.
bibliomaniaque

Ce magnifique album de Nathalie Lagacé est d’une justesse… je l’ai A-DO-RÉ !
« La toile » met l’emphase sur les risques/dangers des réseaux sociaux et de l’image qui nous y est partagée. Une image parfois loin de la réalité.
Grâce à des mini-biographies imagées à la perfection, on réalise l’impact que ces publications calculées ont sur l’estime de soi et à quel point ça vient malmener la perception qu’on a de nous-mêmes.

Un bel album pour ouvrir la discussion à la maison sur des sujets tels que l’estime de soi, la cyberintimidation, la santé mentale, l’image corporelle, mais également sur les enjeux des réseaux sociaux forts populaires chez nos jeunes héritiers !
J’ai grandement apprécié le fait qu’on nous présente diverses visions, autant féminines que masculines. Parce qu’il ne faut pas oublier que l’image qu’on projette et l’anxiété qu’elle entraîne n’a pas de sexe et nous touche tous.
Avec des outils pour se documenter ainsi que de nombreuses ressources pouvant nous aider, ce livre a tout pour devenir un must !
cellequilit