La ville aux dos d’éléphants - Éditions de l'Isatis

GRIFF no 5 | À partir de 11 ans | Roman graphique illustré en 2 couleurs | 22 cm x 24,5 cm • 56 pages | ISBN Papier : 978-2-924769-78-2 • 19,95 $ | ISBN PDF : 978-2-924769-79-9 • 15,00 $ | Parution le 9 octobre 2019

Griff

La ville aux dos d’éléphants

Une fable écologique

Écrit par Christine Nadeau

Illustré par Camille Pomerlo

Collection Griff

À partir de 11 ans

 

Un jour, on découvre une roche dans la ville. Ce minerai, c’est de l’amiante, de l’or blanc. Un an plus tard, l’exploitation minière commence, un chemin de fer est construit. La ville et ses habitants ne seront plus jamais les mêmes…

Mots-clés
environnement, maladie, science et technologie.

Prix littérairesPrix Illustration jeunesse 2020, catégorie Relève, du 32e Salon du livre de Trois-Rivières
Prix Hubert-Reeves 2020, catégorie Jeunesse
Prix Espiègle 2020
White Ravens 2020
Finaliste du prix Tamarac - Forêt de la lecture 2021

Extrait de La ville aux dos d’éléphants - Éditions de l'Isatis

Revue de presse

Pour ne pas que les enfants ignorent ce qui se cache sous ces montagnes, elle raconte ici l’histoire du cultivateur qui a trouvé une roche pleine de soyeux fils blancs sur sa terre.

Et de ses descendants, morts d’avoir travaillé l’amiante, si dangereux pour le système respiratoire.

Efficace et utile, alors qu’Asbestos veut changer de nom.
Marie Allard, La Presse

Il était une fois un cultivateur qui labourait son champ. Il remarque alors une roche spéciale, d’où se détachent des fils blancs. Des fibres qui résistent au feu! Très vite, on creuse le sol, des centaines de mineurs fouillent chaque recoin pour en retirer l’or blanc, qu’on appelle l’amiante. On va même jusqu’à vider un lac pour y creuser des tunnels! Le travail est difficile, peu payé et dangereux. Cette histoire, c’est celle de Thetford Mines, une ville où l’on remarque encore aujourd’hui de nombreux «dos d’éléphants», d’immenses montagnes de débris miniers. Un livre magnifiquement illustré qui te permettra d’en apprendre beaucoup sur cette ville située à une heure seulement de Québec.
Jolyne Rodrigue, Le Soleil

En plus de faire voir à merveille l’histoire, les illustrations de Camille Pomerlo dans La ville aux dos d’éléphants traduisent tout son savoir-faire, et ce, grâce à son style personnel et unique. Elle réussit un véritable tour de force en illustrant de façon juste et touchante un sujet à la fois dur et aride, soit les mines d’amiantes à Thetford Mines, par la variété des plans, le jeu des proportions et le travail de recherche important. Dans cet album étonnant, les émotions se lisent sur les visages et les nuances de gris, de même l’audace du vert, créent une ambiance qui renforce la crédibilité de cette histoire. Le jury souligne au passage l’évolution du style de Pomerlo qui s’approfondit depuis La princesse qui voulait devenir générale.
Jury du Prix de l’Illustration Jeunesse du Salon du livre de Trois-Rivières

La bibliomaniaque vous propose une fiche pédagogique pour exploiter La ville aux dos d’éléphants pour les jeunes du 3e secondaire!