Les couleurs d’Ophélia - Éditions de l'Isatis

Album • Couverture rigide • 23 x 23 cm • 32 pages • 2022 | Papier: 978-2-925088-51-6 • 19,95$ | PDF: 978-2-925088-52-3 • EPUB: 978-2-925088-98-1 • 14,99 $

Tourne-Pierre

Les couleurs d’Ophélia

Écrit par Sarah Ménard

Illustré par Charlotte Rudelle

Collection Tourne-Pierre

À partir de 4 ans

 

Ophélia a six ans et elle se sent toute petite parce qu’elle vit dans le noir, le noir aveugle. Pour elle, le monde n’a plus de lumière.

« Aveugle, ça veut dire aussi que je ne vois plus maman, papa, mes amies, le monde ou mon chat, Moka. Pour toujours, et ça me fait peur. »

Ophélia est aussi triste de ne plus pouvoir dessiner et de ne plus voir les couleurs. Heureusement, son grand frère Raphaël est là, auprès d’elle. Au fil des saisons, des jeux et des événements du quotidien, ils feront renaître les couleurs. Le vert tendre de l’été devient le vert chance d’avoir un grand frère. Le bleu de l’eau se transforme en bleu courage pour nager à nouveau. L’indigo du firmament se métamorphose en rêves indigo pour voyager dans la voûte étoilée.

Ophélia n’a plus peur… Elle a maintenant tout un arc-en-ciel !

 

Fiche pédagogique, cycles du primaire

  • Activité de lecture de textes variés
  • Activité de français, mise en oeuvre de stratégies de lecture, 2e cycle
  • Activité d’arts plastiques, réaliser des créations plastiques personnelles, 2e et 3e cycles

Mots-clés
émotions, famille, Handicap, imaginaire.

Prix littérairesSélection Communication-Jeunesse, mai 2022

Revue de presse

Mon avis 9/10. Ophélia petite fille qui est aveugle de 6 ans, son grand frère l’accompagne dans la triste épreuve. Il saura retrouver les couleurs avec elle. Lui apprendre qu’on peut lire une histoire même en étant aveugle, avec le braille.

Quel magnifique album jeunesse, qui démontre toutes les émotions avec les couleurs.
Jess.bookaddict

Ophélia est une jeune fille de six ans qui a dû apprendre à vivre avec le noir qui l’entoure. Les illustrations sont très bien pensées puisque les premières pages plongent le lecteur dans un décor en noir et blanc. Au fil de cette courte histoire, plusieurs éléments sont touchants. Tout d’abord, il y a le comportement de son frère Raphaël envers elle ainsi que la puissance de leur lien. Leur amour fraternel amène assurément de la douceur dans notre journée. C’est d’ailleurs grâce à lui qu’elle apprend à vivre d’une autre manière, à réapprivoiser la vie et ses petits bonheurs, à lui trouver un sens malgré sa cécité. Raphaël la guide et l’aide à attribuer une nouvelle fonction aux couleurs, à les ressentir plutôt que les voir.

Également, le texte est teinté de poésie grâce aux mots minutieusement choisis par l’auteure. Chaque double page est remplie d’une couleur déclinée en plusieurs tons, à l’exception de la magnifique chevelure rousse d’Ophélia et celle de son frère. L’histoire se déroule sur plusieurs semaines, faisant le tour des saisons jusqu’au moment de l’anniversaire d’Ophélia. Pendant ce temps, nous sommes témoins de l’ouverture de cette dernière et de la confiance qu’elle regagne envers le monde.
au_boulevard_du_livre

Ayant un thème sur la non voyance en classe, j’étais très heureuse de découvrir cet album dont le personnage principal est celui d’Ophélia, une jeune fille aveugle qui témoigne de son adaptation à cette réalité. On comprend dans l’histoire qu’elle n’est pas née non voyante, mais qu’elle l’est devenue récemment.

Alors que pour Ophélia les couleurs ont disparu, son frère l’aidera à les retrouver. C’est alors que chaque double-page revêt une teinte différente. Chaque couleur s’accompagne d’une petite aventure, vécue par la jeune fille et son frère. Et à cette couleur, suite à sa petite aventure, un mot est associé, une émotion, pour se souvenir du sens que revêt cette couleur pour elle.

En plus de sensibiliser les enfants à une réalité qui n’est pas la leur, on pourra les laisser se prononcer sur ce qu’il leur manquerait le plus s’ils perdaient la vue du jour au lendemain. Pour suivre une peu l’exercice effectué par la fillette de l’histoire, on peut les amener à nommer ce qui leur vient en tête pour chacune des couleurs de l’album.

Cet album permettra aux lecteurs de s’ouvrir à une réalité qui leur est inconnue et à se mettre à la place de la jeune fille de l’histoire. C’est une histoire douce, touchante et qui témoigne d’une belle force de résilience.
Livre à coeur

Cet album aux aspects poétiques est magnifique. On retrouve Ophélia, une jeune fille qui est devenue aveugle. Elle est triste de ne plus voir les couleurs, mais son frère l’aidera à associer ses émotions aux couleurs pour qu’elle puisse les ressentir.
Bien que l’on puisse le lire à de jeunes enfants pour qu’ils comprennent mieux la réalité des personnes aveugles, il se lirait très bien à des élèves du 2e-3e cycle qui eux seraient capables davantage d’apprécier toutes les subtilités et la beauté du texte.
mme_aurelie13

C’est l’histoire d’Ophélia, une cocotte âgée de 7 ans qui est aveugle. Avec l’aide de son grand frère Raphaël, elle découvre un arc-en-ciel ; celui des émotions. Jaune bonheur, vert chance, bleu courage, blanc douceur… J’ADORE ce livre pour enfants. J’ai pu aborder la cécité avec ma fille, tout en jouant avec les couleurs ! Le message est touchant et les images sont tout simplement magnifiques !!!! Du gros bonheur et de supers moments mère-fille ici avec ce superbe livre💕.
ivresse.litteraire

J’ai sincèrement adoré ma lecture de cette belle nouveauté. L’album est doux, beau, poétique, et parle de non-voyance.
madame.em.ma

Cet album est tout simplement incroyable. Grâce à son frère, une jeune fille aveugle réussit à reconnaître les couleurs à travers les émotions qu’elle ressent.
mmejoanie

Mais quel magnifique livre. On y suit une jeune fille aveugle qui, avec l’aide de son grand frère, crée son propre arc-en-ciel en associant les émotions qu’elle ressent à des couleurs. Le bleu devient alors le courage, le gris la paix et le jaune le bonheur. C’est doux, touchant. Une belle lecture qui permet d’aborder la cécité avec les enfants. J’ai beaucoup aimé.
pourcoeurlitteraire

C’était inévitable que « Les couleurs d’Ophélia » allait être dans mon top 3 ! Ophélia est aveugle, son frère de sept ans décide donc de lui montrer la vie en couleur, et le tout en lien avec les émotions… la simplicité des mots et la douceur des illustrations: voilà ce qui m’a charmé… impossible de ne pas avoir une petite émotion en lisant cet album!
Litterairesaladeux

Quel magnifique album! Tout en douceur et en poésie. Je crois que c’est un très bel outil pour aborder, avec les petits (et les plus grands), la différence ou la nécessité de s’adapter à une limitation (dans ce cas-ci, la jeune fille est devenue aveugle). En même temps on découvre une nouvelle façon de « voir » les choses. Raphaël, le grand frère d’Ophélia, lui prouve qu’il y a d’autres moyens de percevoir les couleurs qu’elle est persuadée d’avoir perdues pour toujours. Il lui fait retrouver le sourire et le goût de jouer.
Cette_fille_qui_lit

Magnifique lecture, les illustrations sont superbes . C’est l’histoire d’Ophélia qui est aveugle. Les couleurs sont associées aux émotions et on parcours ainsi son arc-en-ciel.

Je trouve ça beau et touchant comment le sujet est amené, elle vit dans le noir, le noir aveugle. Parfaite lecture pour vos touts petits.
Lespetitsbonheursdenady