Pinéshish, la pie bleue - Éditions de l'Isatis

TOURNE-PIERRE no 80 | À partir de 4 ans | couverture rigide | 23 cm x 23 cm • 32 pages | ISBN Papier : 978-2-925088-29-5 • 19,95 $ | ISBN PDF : 978-2-925088-44-8 • 14,99 $ | Parution en octobre 2021

Tourne-Pierre

Pinéshish, la pie bleue

Écrit par Michel Noël

Illustré par Camille Lavoie

Collection Tourne-Pierre

À partir de 4 ans

 

 

Pinéshish, la pie bleue, a besoin d’aide. Un vent fort et chargé de verglas a imbibé ses ailes d’eau et rend le vol impossible. Elle doit trouver un refuge. Qui du bouleau, qui de l’érable ou du sapin lui offrira protection et sécurité?

Une magnifique légende autochtone qui explique pourquoi les feuillus perdent leurs feuilles à l’automne, alors que les conifères conservent leur ramure.

***

Michel Noël nous a quitté le 12 avril dernier, et Isatis a voulu lui rendre hommage en rééditant Pinéshish, la pie bleue.

Cette nouvelle édition, maintenant dans la collection Tourne-Pierre, est agrémenté d’un texte hommage, écrit par son épouse, Sylvie Roberge.

Fiche pédagogique, 2e cycle du primaire

  • Activité de compréhension
  • Schéma du récit en 5 temps
  • Activité de sciences naturelles sur les arbres

 

Mots-clés
animaux, Inuits - Premières Nations, Légende.

Revue de presse

Cette douce histoire mythique nous permet de parler, de discuter et d’échanger avec les enfants, sur l’importance du changement de saisons chez la nation autochtone. Le thème de l’entraide est mis en valeur et il est parfaitement adapté pour les petits dès l’âge de 4 ans, mais je dirais que pour la grande quantité de texte présenté et pour bien comprendre le message divulgué, l’histoire serait plus adaptée aux enfants de 8 ans et plus.
Je considère cet album comme un incontournable à ma bibliothèque personnelle et pour le deuxième et troisième cycle du primaire !
Lafolittérature

Quel bonheur de pouvoir enfin mettre la main sur cet album que je cherche depuis un bon moment déjà!!!  Aux @editions_isatis on a décidé de rééditer ce grand album de l’auteur talentueux Michel Noël qui nous a quitté au printemps dernier. Vous découvrirez dans cet ouvrage le mythe autochtone de Pinéshish où l’on explique pourquoi les arbres perdent leurs feuilles à l’automne alors qu’il n’arrive rien aux conifères.

J’ai raconté cette histoire en classe en octobre alors que j’avais décidé de présenter Michel Noël comme auteur vedette du mois. En 3e année, il existe plusieurs histoires de cet auteur qui viennent ajouter des informations complémentaires à votre programme d’univers social. De plus, cette histoire mythique permet de parler de l’importance du changement de saison chez les peuples autochtones. Cela a permis à mes élèves de comprendre la place de la nature dans leur quotidien et de voir tout l’imaginaire qui parsemait leurs récits. Un album incontournable au primaire !
Madame.Shanna

Dans cette légende autochtone, on apprend pourquoi certains arbres perdent leurs feuilles à l’automne et d’autres pas. On y côtoie aussi l’entraide sous une forme parfaite pour les petits. Une belle leçon à la fin du livre qui fait sourire en bonus !

En plus de l’histoire génial, les illustrations sont tout simplement magnifiques ! Suite à notre première lecture, ma cocotte et moi avons été au boisé près de la maison pour regarder les arbres, elle me montrait ceux qui pouvaient venir en aide à Pinéshish et en était bien fière. Une douce lecture qui a engendré un doux moment.
Ivresse.littéraire

Voici une belle réédition de l’album Pinéshish la pie bleue des @editions_isatis !! J’ai beaucoup aimé ma lecture de cette légende autochtone à lire absolument en classe à l’arrivée de l’automne ou de l’hiver !

En effet, on y découvre une ancienne légende qui explique pourquoi, à l’automne, les feuillus perdent leurs feuilles et non les conifères .

C’est sincèrement un magnifique album à utiliser autant au 1er cycle qu’au 3e cycle.
Madame Emma

Quelle belle légende! Elle explique pourquoi la Nature a privé les feuillus de ses feuilles au cours de la saison froide, alors que les conifères conservent leurs aiguilles. On reconnaît les caractéristiques de la légende autochtone en cette histoire. Outre le fait qu’on retrouve plusieurs mots issus d’une langue des premières nations, l’histoire elle-même met de l’avant les animaux et la nature. En effet, les personnages principaux sont des oiseaux et des arbres. De plus, on explique un phénomène naturel: la chute des feuilles à l’automne.

Je considère que cette histoire sera plus significative pour les lecteurs du deuxième ou du troisième cycle. La quantité de texte est assez importante et on doit interpréter le texte pour bien comprendre le message.

J’ai vraiment aimé cette histoire que j’ajoute assurément à mon réseau sur les légendes!
Livre à coeur

Voilà un bel héritage laissé par l’auteur Michel Noël, grand humaniste qui veillait à transmettre la culture autochtone à travers ses écrits et qui nous a quittés au printemps dernier (2021). Pinéshish est un magnifique conte qui suit la trajectoire d’une pie bleue à la recherche d’un abri pour l’hiver. Les orgueilleux feuillus ne lui réservant pas un bon accueil, elle se tournera vers les conifères, plus humbles, qui la recueilleront avec bienveillance. Un geste qui leur vaudra de garder leur ramure pendant la saison froide, contrairement à leurs comparses à feuilles. Une belle métaphore qui parle de compassion envers les plus petits que soi, superbement illustrée par Camille Lavoie, et qui arrive juste à temps pour Noël !
arianeetsonfil

Le 30 septembre, dans le cadre de la journée nationale de la vérité et de la réconciliation, j’ai choisi de lire une belle légende autochtone à mes élèves. Les éditions de l’Isatis ont voulu rendre hommage à l’auteur, qui est décédé en avril dernier, en rééditant Pinéshish la pie bleue. Les enfants et moi sommes tombés sous le charme de cette jolie histoire si magnifiquement illustrée. Ils étaient tellement empathiques qu’ils m’ont ému lors de ma lecture à voix haute. […] Nous avons aussi bien apprécié le glossaire de mots algonquins à la toute fin.
Dans la biblio d’Isabelle