Les mots d’Eunice - Éditions de l'Isatis

TOURNE-PIERRE no 52 | À partir de 5 ans | album illustré en 4 couleurs | 23 cm x 23 cm • 32 pages | ISBN Papier : 978-2-924769-08-9 • 18,95 $ | ISBN PDF : 978-2-924769-09-6 • 14,50 $ | Parution le 19 septembre 2017

Tourne-Pierre

Les mots d’Eunice

Écrit par Gabriella Gendreau

Illustré par Nahid Kazemi

Collection Tourne-Pierre

À partir de 5 ans

 

Eunice immigre au Canada avec son père et sa grand-mère. Sa mère ne peut pas les rejoindre tout de suite. Eunice va alors ressentir un tel manque qu’elle en perdra la parole et vit un blocage total. On va suivre Eunice dans son attente, dans son quotidien, dans sa tête, dans ses dessins… Jusqu’au jour où sa maman revient…

Un album sur l’immigration et les traumatismes que peuvent subir les enfants.

Un texte qui aborde avec finesse l’aphasie, parfois aussi appelée mutisme.

Une histoire profonde sur la différence, le chagrin et la mélancolie que peuvent ressentir les enfants immigrés.

Un album touchant et rempli d’espoir qui suscitera de belles discussions à l’école ou à la maison.

Mots-clés
émotions, famille, Handicap, parcours migratoire, quotidien.

Prix littérairesFinaliste du Prix du Gouverneur Général 2018 dans la catégorie «Littérature jeunesse – livres illustrés»

Revue de presse

Un conte sur des sujets originaux – l’immigration et l’aphasie-, qui finit bien. Touchant.
Marie Allard – La Presse

Les enfants, en écoutant le récit, comprennent parfaitement l’ampleur de la peine de la jeune fille, développent de l’empathie à son égard et s’ouvrent à ce que ressentent les autres (tristesse, douleur). C’est un récit qui m’a beaucoup touchée et j’ai adoré le raconter à mes enfants, les questionner et récolter leurs ressentis.
Au boulevard du livre – Le coin des enfants 

Un très beau livre sur un sujet difficile mais qui finit bien.
Marie-France Genest, Magazine Montréal pour Enfants

Un album magnifique sur les difficultés de l’exil.
Anne-Marie Aubin, Journal Mobiles

Illustrations superbes qui traduisent avec douceur les souvenirs qui la relient à son pays natal, superposées au tumulte qui sommeille en elle.
Tania Baladi, Y des femmes

Les coups de crayon, les couleurs pâles et les formes estompées donnent un bel écho à l’univers délicat de l’auteure. Leur travail conjoint propose des retrouvailles tendres et lumineuses.
Melina Schoonboen – Lurelu

Les mots d’Eunice : un album doux et douleureux à la fois !
Madame Krystel

Je recommande le livre à des enfants dont les parents ont divorcé et qui trouvent dur de ne pas les voir en même temps.
Lilia
Je recommande le livre à une classe qui reçoit un nouvel élève venant d’un autre pays.
Jacob
Blogue de la classe de Madame Krystel

Un superbe album aux couleurs chaudes de la Côte d’Ivoire.
Richard Migneault – Les lectures de Richard

Les illustrations de Nahid Kazemi se font enveloppantes comme du coton, chaudes comme un soleil d’automne, alors que l’histoire de Gabriella Gendreau fait réfléchir à une réalité : la peine des enfants immigrés. Ainsi, le lecteur découvre Eunice et sa tristesse : sa maman est restée dans ce pays au loin, alors qu’elle est venue s’installer ici. Depuis, les mots ne sortent plus de sa bouche pour danser de bonheur. Mais, bien entendu, tout finit par s’arranger.
Revue Les Libraires