Un dessin pour papa - Éditions de l'Isatis

TOURNE-PIERRE no 79 | À partir de 4 ans | couverture rigide | 23 cm x 23 cm • 32 pages | ISBN Papier : 978-2-925088-40-0 • 19,95 $ | ISBN PDF : 978-2-925088-41-7 • 14,99 $ | Parution en septembre 2021

Tourne-Pierre

Un dessin pour papa

Écrit par Sylvain Bouton

Illustré par Sylvain Bouton

Collection Tourne-Pierre

À partir de 4 ans

 

Papa est en prison parce qu’il a dénoncé le manque de liberté dans le pays où il vit. Il est maintenant bien seul, coincé entre les quatre murs gris de sa cellule.

Papa tente d’organiser sa nouvelle routine, de s’adapter en nourrissant son imagination avec peu de choses.

Mais son jour préféré, c’est le lundi, quand il reçoit du courrier de ses enfants qui lui font de merveilleux dessins, pleins de couleurs. Ces dessins font le bonheur de papa et égaient sa cellule triste

Et si ces dessins étaient la clé de la liberté !

Un dessin pour papa est un album touchant et tendre qui nous rappelle que l’amour des nôtres n’a pas de prix et peut nous sauver !

Découvrir l’univers de création de Sylvain Bouton.

Mots-clés
famille, imaginaire, inégalités sociales.

Revue de presse

Cet album est riche en sujets pertinents. On aborde d’abord l’incarcération d’un parent. En plus, on parle des raisons pour lesquelles il est incarcéré, soit les régimes où la liberté d’expression n’est pas tolérée. On parle aussi de la souffrance d’un père à qui ses enfants manquent ainsi que leurs rires et leur bonne humeur. Toutes les illustrations de l’album sont en noir, blanc et gris. Par contre, lorsqu’on voit apparaître les dessins des enfants, ceux-ci sont plein de couleurs. On comprend à quel point la correspondance entre le père et ses enfants fait toute la différence pour lui qui est seul en prison.

Au fil du temps et des dessins reçus, le père peut les regrouper et ceux-ci forment une porte. Elle illustre assurément le sentiment de liberté qui l’habite lorsqu’il découvre les oeuvres de ses enfants.

J’ai été touchée et émue par la lecture. J’ai été sensibilisée à une réalité qu’on peut difficilement s’imaginer. Je peux affirmer sans aucun doute que cet album est extrêmement pertinent à lire aux enfants, et ce dès le préscolaire. Les petits auront des questions et pourront réfléchir sur les sentiments du père autant que ceux des enfants. Il feront appel à leur empathie. Les grands pourront poser un regard critique sur les raisons de cette incarcération et ses conséquences…
Livres à coeur

Un papa en prison ce n’est pas facile, surtout quand c’est parce qu’il a dénoncé le manque de liberté dans son pays. Il s’ennuie de sa famille, particulièrement de ses enfants. Heureusement, le lundi c’est le jour du courrier et les dessins qu’il reçoit lui réchauffent toujours le coeur. Cet album nous rappelle que même dans les moments les plus sombres, l’amour des autres peut nous permettre de s’en sortir.

J’adore la thématique de cet album qui peut facilement s’intégrer dans une discussion sur les droits à travers le monde. Le texte est épuré et permet vraiment de se laisser imprégner de l’histoire et des illustrations. Ces dernières sont toutes en noir et blanc, avec seulement de la couleur dans les dessins des enfants. Cela peut mener à une belle discussion d’appréciation artistique pour découvrir quelle est l’intention de l’illustrateur dans ce choix.
Madame.Shanna

Un album qui laisse une large place à l’interprétation, et c’est comme cela que je le travaillerais en classe. Un petit bijou!
Dans le monde de Mme Annie, vidéo [27 min, 21 sec]

Un papa emprisonné reçoit chaque semaine des dessins colorés de ses enfants qui lui permettent de garder espoir.
Cassioprof.enseignement

On a affaire à un papa emprisonné pour avoir osé dénoncer le manque de liberté. On n’en sait pas davantage sur son histoire et il pourrait être intéressant d’amener les élèves à l’écrire justement.. Dans l’album, les dessins que le papa reçoit de ses enfants deviennent salutaires. C’est grâce à eux qu’il parviendra jusqu’à sa libération. C’est beau et touchant et c’est un thème trop peu exploité en littérature jeunesse.
_la.prof.de.francais_

[…] Sylvain Bouton a fait cet album avec les dessins de ses enfants. Un processus créatif très intéressant. […] L’album est en noir et blanc, sauf les illustrations des enfants qui explosent de couleurs. Un beau contraste entre le noir de la prison et les dessins colorés des enfants. Cette couleur qui arrive avec la liberté !
Des suggestions littéraires de Janis Rivard – RC Des matins en or – (à la 5mn29)

Il n’y a que peu d’éclaircies dans l’univers d’Un dessin pour papa, de Sylvain Bouton. C’est que le papa en l’occurrence est en prison : « La pièce où je me trouve manque de vie, de couleur, de rires d’enfants… Vous me manquez terriblement. » Celui-ci s’adresse à ses enfants, entretenant ainsi, à défaut de mieux, une relation épistolaire. Chaque lundi, sa cellule se peuple des nouveaux dessins de ses enfants qui viennent colorer son humeur et, littéralement, les illustrations de cet album en teintes de gris. La liberté et l’attachement sont ici décloisonnés avec légèreté.
Yannick Marcoux, Un peu de chaleur au chevet d’octobre, Le Devoir, 2 octobre 2021